Rechercher

Un conseil simple pour améliorer vos performances en trading

C’est un fait : 89 % des traders sur CFD et 97 % des traders sur futures perdent de l’argent en day trading. La sous-performance et des pertes colossales et brusques sont donc le lot de nombreux traders indépendants. Et le mis en cause est bien souvent le levier (le fameux « leverage » en anglais).


Dans ce post, je vais vous expliquer pourquoi, pour beaucoup d’entre vous, le simple fait d’utiliser du levier sur vos comptes de trading va ultimement finir par vous faire exploser en vol. Et ce à quoi vous devez faire attention avant d’utiliser du levier en trading.




Le levier, c’est quoi ?


Pour résumer, l’effet de levier consiste à « emprunter » de l’argent à son broker (en fonction d’un pourcentage de son capital) pour augmenter sa taille de trading et donc potentiellement son retour sur investissement. Ainsi, le levier permet de démultiplier ses opportunités de trading et de profit.


Mais, tout comme avec les options, peu de gens ont conscience de la dangerosité de cet outil. En effet, quand vous tradez avec du levier, vous devez non seulement avoir raison sur la direction que prend le marché, mais aussi sur le chemin qu’il va suivre. Quand on a du levier, on ne peut pas se permettre d’avoir tort pendant trop longtemps.





"Quand on utilise du levier, on ne peut pas se permettre d’avoir tort pendant trop longtemps."





Prenons l’exemple de 2020 : si vous aviez acheté avec du levier au 1er janvier 2020, vous auriez quasiment 100 % de chance d’avoir terminé aujourd’hui avec un compte à zéro. Et cela malgré le fait que vous aviez raison et que les marchés sont globalement (en tous cas aux États-Unis) à un niveau plus élevé qu’ils ne l’étaient au 1er janvier de l’année.


Énormément de traders qui débutent, et qui n’ont pas de stratégies et pas encore assez d’expérience, se leveragent dans l’espoir de maximiser très rapidement leurs gains. Souvent, ces traders n’ont même pas conscience qu’ils utilisent un niveau de levier excessif. Ils s’appuient simplement sur le niveau de marge qui est demandé par l’Exchange et/ou qui est autorisé par leur broker.





Il faut pourtant savoir que quand vous traitez 350,000 euros d’exposition notionnelle avec un capital de 15,000 euros, il suffit que le marché bouge de quelques pourcents contre vous pour que vous soyez terrassé. Et cela même si vous aviez raison sur votre call de marché, et qu’il était bon ! Trop de traders débutants sont dégoûtés du trading après quelques semaines voire quelques jours car ils utilisent l’effet de levier trop tôt, et perdent très vite beaucoup d’argent.



Apprendre des banques


Ayant travaillé une dizaine d’années en banque d’investissement, j’ai pu comprendre leur mode de fonctionnement et leur approche des marchés financiers. Je sais ainsi que certains aspects qui peuvent sembler secondaires ou bénins pour des traders indépendants sont pourtant centraux. Les risques liés à l’effet de levier en font partie.


Ne perdez pas de vue l’importance du capital, de votre equity, qui constitue votre capacité à investir. L’un de mes premiers mentors en banque avait l’une de ces phrases, qui m’a marqué à l’époque, et que je me répète souvent encore aujourd’hui : « Your job is to fight to live another day ». C’est exactement ce en quoi consiste le métier de trader : quand tout va mal, quand c’est compliqué, il faut protéger à tout prix son capital. C’est ce qui compte le plus : la manière dont vous allez le traiter, comment vous allez l’aborder…


Les banques l’ont bien compris : la gestion du capital en banque ne fait pas partie du mandat d’un trader. Cela fait partie du mandat d’une autre équipe : les risk managers, qui sont spécialisés dans la gestion des risques des traders. Les banques ont compris que le jour où vous n’avez plus de capital, vous êtes finis.


Pour avoir longtemps tradé pour le compte d’institutions financières et avoir connu de nombreux traders, je ne connais personne capable de prédire avec 100 % de certitude à la fois la direction et le chemin emprunté du marché.


Et de ces deux logiques découle la nécessité, même en banque, de faire attention au levier et à l’exposition que vous prenez. Alors dites-vous bien que si les banques y veillent, vous, en tant que traders indépendants, vous devez y être cent fois plus attentifs !


Retenez bien une seule chose : quoiqu’il arrive, vous devez toujours impérativement protéger votre capital. Si vous ne le faites pas, même si vous êtes un bon trader, vous réduisez vos chances de succès. La preuve avec un exemple connu : LTCM. En 1998, ce fonds a complètement explosé ce qui a d’ailleurs conduit 14 banques à devoir se mettre d’accord pour procéder à sa recapitalisation. C’était un fond avec un levier énorme : ils prenaient un maximum de risques et utilisaient le levier car ils pensaient avoir trouvé un quasi arbitrage dans les marchés. La moindre erreur ou le moindre écart avec le marché pouvait tout de suite être destructif. Et c’est ce qu’il s’est passé…



Quand utiliser l’effet de levier alors ?


L’effet de levier est très utile et constitue un bon outil quand vous avez de l’expérience et que, au cours de votre expérience de trader indépendant, vous avez déjà coché un certain nombre de cases comme :

- Gestion efficace des risques

- Compréhension du mécanisme de l’effet de levier

- Capacité à jauger le pourcentage de l’effet de levier

- Gestion efficace de votre capital

- Compréhension de la manière dont vous mettez en place votre stratégie et de la manière de gérer votre portefeuille


Et, surtout, quand après plusieurs années de travail, vous savez que vous allez dans la bonne direction en trading.





En conclusion


Le trading c’est compliqué, ça prend du temps mais quand ça finit par marcher, c’est passionnant et fascinant car vous êtes libre, et vous ne dépendez de personne.


Pour celles et ceux qui veulent faire du trading pour compte propre une carrière, qui se projettent à un horizon 5-10 ans et qui veulent avoir encore la capacité à « jouer » sur les marchés à ce moment-là : il est impératif de faire attention au levier. L’erreur à ne pas commettre : commencer le trading avec un maximum de levier.



Food for thought


Arrêtez de vous focaliser sur les gains lors de votre première année de trading. L’important dans un premier temps n’est pas les gains mais l’apprentissage. Si vous arrivez à ne pas perdre d’argent tout en apprenant lors de vos premières années, 95 % du boulot est fait. Beaucoup de gens croient qu’il faut commencer par perdre de l’argent pour être un meilleur trader. Mais ce n’est pas nécessaire. Vous pouvez apprendre en commençant avec de petites tailles, et avec un petit compte. Il n’y a pas d’intérêt à commencer sur un compte de trading à 40,000 euros si vous ne savez pas ce que vous faites, et si ce n’est pas dans le cadre d’une stratégie d’investissement à moyen ou long terme.


Si vous êtes obnubilé par le P&L, stressé par des positions trop importantes que vous avez prises, non seulement vous allez probablement terminer en perdant de l’argent, mais ce stress et cette crispation sur les marchés ralentiront voire empêcheront votre apprentissage.


Ne vous focalisez donc pas dans un premier temps sur les performances et sur le levier, même si celui-ci est disponible.


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Retrouvez ce post en format vidéo, accompagné d'une simulation concrète qui explique les risques liés à l'utilisation du levier à mauvais escient, ici 👇


🇬🇧 Read this post in English 👉 here 👈


Disclaimer

À toutes fins utiles, les informations contenues dans cet article et les réponses aux commentaires ne représentent pas un conseil d'investissement ou une recommandation vis-à-vis d'une entreprise ou d'un marché.

Cet article est fourni uniquement à titre informatif et dans le seul but de présenter un concept, sans aucune garantie de résultat. Cet article ne constitue donc pas un conseil en investissement et ne doit pas être interprété comme tel. Je décline toute responsabilité pour les erreurs, inexactitudes ou omissions et je ne garantis pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments présentés dans cet article. Les données communiquées dans cet article ne sont pas nécessairement en temps réel, ni précises et peuvent différer du prix réel du marché. Les performances passées ne garantissent pas les résultats futurs.

Je n’ai pas vocation à fournir des conseils juridiques, fiscaux, financiers ou en placement. N'agissez pas sur la seule base de cette information qui ne prend nullement en compte les spécificités de votre profil. Il vous incombe, à vous exclusivement, de déterminer si un placement, une stratégie de placement, un trade ou une transaction à vos objectifs de placement, à votre situation individuelle et à votre degré de tolérance au risque. Veuillez consulter votre conseiller juridique ou fiscal au sujet de votre situation particulière. Vous ne devriez pas investir ou risquer de l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre.

Je ne pourrai en aucun cas être tenu responsable de la non-atteinte de vos objectifs commerciaux ou financiers, ni d’aucun dommage direct (tels que les pertes de gains ou de profits, de chiffre d’affaires, et autres pertes similaires) ou indirect (psychologiques, familiaux…) en résultant. Je ne saurai être tenu responsable de toute perte liée à la spéculation ou tout préjudice lié aux informations fournies dans cet article, y compris les données, les images, les cotations, les graphiques, les stratégies et les signaux d’achat et de vente. Vous devez veiller à être pleinement informés sur les risques et les coûts liés à la spéculation sur les marchés financiers qui comporte de nombreux risques.

En effet, trader sur les marchés financiers vous expose au risque de subir des pertes supérieures à l’investissement initial et donc d’engager votre santé et votre responsabilité financières. Il vous est donc fortement recommandé d’agir sur ces marchés financiers avec la plus grande prudence. Il est par ailleurs essentiel que vous connaissiez tous les mécanismes inhérents au trading avant de commencer vos transactions sur des marchés.


Crédits photos de haut en bas dans l'article :

/Shutterstock.com ; iQoncept/Shutterstock.com ; PKpix/Shutterstock.com ; Joyseulat/Shutterstock.com


Nos services

Pour les traders indépendants

Pour les écoles et universités

Pour les professionnels 

Mentions légales | CGU | Politique de confidentialité